Science

Les Géoparcs mondiaux de l’UNESCO travaillent en collaboration avec différentes universités et instituts afin de faire des recherches dans les domaines des Sciences de la Terre et autres. Les résultats de ces études contribuent à approfondir les connaissances relatives aux processus de formation de la Terre et à l’évolution de la vie.

Régi par la devise « La science pour la société », le Géoparc Orígens est un territoire qui permet d’étudier différentes disciplines scientifiques et d’organiser des journées et activités destinées à transmettre ces connaissances.

Au cours du dernier siècle, cet espace a fait l’objet de recherches de la part de nombreuses entreprises, universités et institutions de différents secteurs des Sciences de la Terre pendant les dernières 100 années.

En unes valls de dimensions relativament reduïdes, trobem explicació a:Une des vallées de taille modeste permet par exemple d’expliquer :

  • La découverte de sites paléontologiques importants, qui hébergent notamment les fossiles des derniers dinosaures d’Europe
  • Les structures qui ont formé les Pyrénées
  • L’exploitation des ressources hydrauliques et minières
  • La reproduction de contextes géologiques à la recherche d’hydrocarbures
  • La recherche et la diffusion de l’astronomie, possible grâce à la qualité du ciel nocturne Starlight
  • Les sites archéologiques qui permettent de documenter l’occupation humaine du territoire depuis 200.000 ans
  • Les sols qui reflètent la diversité des roches-mères, des processus géologiques et géomorphologiques actifs et récents, des climats et microclimats ; ainsi que l’activité biologique (activité humaine comprise).

Un territoire qui fait des recherches est un territoire qui reste vivant et crée de nouvelles histoires pour la postérité.

Les commentaires sont fermés.